Prime au Géant

Au sujet de la taxation de 1€ des achats sur internet, on peut se demander si ceux qui ont la lourde tâche de réfléchir pour décider des mesures à prendre pour améliorer notre quotidien disposent bien des capacités pour le faire. Une fois de plus il est permis d’en douter . . .

Que risque-t-il de se passer « en réalité » ?

Il y a fort à parier que cela aura l’effet d’une prime au gagnant, en l’occurrence Amazon prêt à tout pour tordre le cou à tout ce qui, gros ou petit, intelligent ou idiot, solide ou fragile, se prend à rêver de vouloir lui barrer la route.

Alors que le géant américain pourra sans problème supporter cette charge, quitte à rogner sur ses marges ou pressuriser encore davantage ses équipes le temps nécessaire pour asphyxier ses concurrents, les e-commerçants français, ou européens, feront très certainement les frais de cette mesure contre-productive, ne disposant pas d’une puissance financière équivalente pour se battre à armes égales.

Quant aux commerçants des centres villes pour lesquels cette mesure serait censée être destinée, ils seront une fois de plus les dindons de la farce. N’oublions pas que ce sont ces mêmes dirigeants qui n’ont pas été capables de se projeter dans l’avenir et les ont déjà une 1ère fois tués par la promotion anarchique depuis plusieurs décennies de la grande distribution comme aucun autre pays ne l’a permis, y compris les plus « libéraux » d’entre eux.

Conclusion : alors que cette idée (« gentille ») part d’un bon sentiment, aider les plus faibles face aux plus forts, et peut séduire les profanes c’est justement l’inverse qui va très certainement se produire à terme . . .

 

Commentaires

Ajouter un avis

mood_bad
  • Pas de commentaire pour l'instant
  • chat
    Ajouter un avis
    keyboard_arrow_up