Améliorer sa condition et celle de ses proches

Quelle que soit sa condition, on peut être tenté par des opportunités qui permettront d’améliorer la condition des siens, proches, amis, salariés, ou simplement la sienne.

Cet article propose quelques solutions qui apporteront chacune une réponse à cette problématique.

 
 

Le Comité d’Entreprise pour tous 

Injustice profonde dans le monde du travail au pays qui se gargarise du mot égalité, seules les entreprises de plus de 50 salariés sont tenues de disposer d’un Comité d’Entreprise.

Et pour les autres, quand on sait que les structures de moins de 50 salariés constituent l’écrasante majorité des entreprises et de l’emploi salarié du pays ?

Rien, officiellement.

Heureusement, certains ont eu l’idée de proposer un service Comité d’Entreprise qui permet à toute structure professionnelle de bénéficier d’un service équivalent aux Grands Comptes pour un coût annuel modique, tout à fait supportable eu égard au gain de pouvoir d’achat qu’il offre aux ayants droit.

Au point que des grandes entreprises choisissent de recourir à ce service plutôt que de maintenir leur propre comité en interne, plus coûteux et moins performant.

 

La loi Borloo, dite de Cohésion Sociale 

Tout le monde connait bien sûr le CESU, Chèque Emploi Service Universel, qui permet de réaliser une économie d’impôt, l’objectif étant de lutter contre le travail non déclaré, travail au noir, puisque l’avantage fiscal rend le coût du travail moins cher que le coût non déclaré, payé en liquide.

Gros avantage de cette loi Borloo, l’employeur va bénéficier d’un crédit d’impôt de 25 % en complément de l’exonération totale de charges salariales qui va entraîner un coût global de 42 % seulement de la dépense totale. Opération très avantageuse, largement plus efficace qu’une augmentation de salaire basique.

 

La défiscalisation des revenus locatifs

Si les deux précédents dispositifs sont facilement accessibles, celui-ci nécessite un investissement beaucoup plus conséquent puisque le « ticket d’entrée » se situe à plus de 50.000 €. Ce n’est donc pas à la portée de toutes les bourses mais il permet un rendement de l’ordre de 5%/an, garanti, avec un lot d’avantages non négligeable pour de l’investissement locatif :

  • Pas de recherche de locataires ni de bail à gérer
  • Pas de travaux d’entretien
  • Pas de contraintes de gestion
  • Pas de risque d’impayé
  • Exonération d’impôts sur les loyers perçus

De quoi redonner le sourire à certains bailleurs privés échaudés par quelques expériences malheureuses.

 
 

La baisse des prélèvements obligatoires 

Permettre au dirigeant d’entreprise ou détenteur d’un patrimoine de réduire ses prélèvements obligatoires, sociaux et fiscaux, en toute légalité, en appliquant tout simplement et scrupuleusement les textes de loi en vigueur.

C’est ce que propose une société spécialisée qui assure ce service, en lieu et place des banques et autres cabinets d’expertise comptable dont ce pourrait être le travail, si leur priorité était vraiment, comme leur communication le laisse entendre, la sauvegarde des intérêts de leurs clients . . .

 

En conclusion

Les quatre solutions présentées dans cet article peuvent permettre d’améliorer sensiblement la condition de ses proches, qu’ils soient collaborateurs salariés ou membres de la famille.

L’information connue, ce n’est qu’une question de volonté personnelle . . .

 

Comité d'Entreprise

Pour tous, y compris les TPE !

Pépite - Loi Borloo

Loi Borloo

Financement de services à domicile par l'entreprise !

Défisc. revenus locatifs

Placement immobilier en chambres médicalisées

Prélèvements Obligatoires

Réduire ses prélèvements sociaux et fiscaux

Commentaires

mood_bad
  • Pas de commentaire pour l'instant
  • chat
    Ajouter un avis